Constant JONNIAUX, Notaire à POMMEROEUL

 

Constant JONNIAUX

Notaire à POMMEROEUL

 

JONNIAUX, Constant

Rue de Ville 15
7322 Pommeroeul
Tel. (065) 62.04.33
Fax. (065) 62.39.49

LDE
TVA BE 0850775122
RPM Mons-Charleroi division Tournai
Assurances du Notariat scrl

 

15 novembre 2018

Au cours du premier semestre 2018, on observe une diminution des ventes de maisons et d’appartements dans les communes côtières par rapport à la même période l’année précédente. Pour la première fois depuis 2014, le prix d'un appartement sur la côte a également légèrement diminué. Les appartements situés sur la digue restent en moyenne 25% plus chers. C’est ce qui ressort du baromètre côtier ou du baromètre des notaires pour l’immobilier sur la côte.

Au cours des six premiers mois de cette année, les transactions immobilières enregistrées dans les communes côtières ont diminué de 3,5% par rapport au premier semestre 2017. Cela signifie que la côte suit la tendance au niveau national, et particulièrement en Flandre. En Région flamande également, les acheteurs potentiels sont restés attentifs au cours du premier semestre, dans l'attente de l'entrée en vigueur des nouveaux droits d'enregistrement le 1er juin
2018.

Néanmoins, le volume n’a pas diminué dans toutes les communes côtières. À Ostende et à Knokke, représentant 40% de toutes les transactions sur la côte, le volume a diminué respectivement de 2,2 et 10,5%. À Knokke, le déclin doit être relativisé. "Au premier semestre de l'année dernière, Knokke a connu une forte augmentation du nombre de transactions immobilières, ce qui rend la rechute de cette année compréhensible", déclare le notaire Bart Van Opstal. À Middelkerke, en revanche, le nombre de transactions a diminué pour la deuxième année consécutive.

À Heist-aan-Zee, le volume de l'immobilier a augmenté de 15%. Cette communauté côtière poursuit la tendance positive. La commune a également gagné en popularité au cours des six premiers mois de 2017 (+ 18%).

Plus d'infos dans le communiqué de presse et le baromètre disponibles ci-dessous. 

Source: Fednot

14 novembre 2018

Soucieux de garantir aux citoyens un accès toujours plus efficace à l’information et de répondre aux attentes actuelles d’une société moderne et digitale, les notaires belges lancent un chatbot, ou assistant virtuel, pour sensibiliser les (futurs) conjoints aux possibilités qui s’offrent à eux pour organiser au mieux les aspects patrimoniaux de leur mariage.

Vous envisagez de vous marier et vous ne savez pas si vous devez signer un contrat de mariage ? Vous voulez plus d'informations sur les régimes matrimoniaux existants ? Un régime de séparation de biens est-il une bonne option ? Ou bien le régime légal de communauté est-il préférable dans votre cas ? Quelles sont les différences entre ces régimes, existe-t-il des possibilités intermédiaires ? Combien coûte un contrat de mariage ?  Vous avez des enfants issus d’une précédente union, à quoi devez-vous être attentif ?...Autant de questions que ce chatbot aborde pour le citoyen.

Comment fonctionne le chatbot ?

Il suffit de surfer sur le site www.notaire.be et de cliquer sur la section « Mariage & cohabitation » pour accéder à cet assistant virtuel.

En fonction des questions et réponses données par le citoyen, l’assistant virtuel l’informe de façon immédiate sur les possibilités d'organiser les aspects patrimoniaux de son mariage.

Plus besoin de surfer pendant des heures à la recherche des bonnes réponses. Grâce au chatbot, Notaire.be vous offre une information correcte et rapide, accessible de façon permanente : 24/24 heures, 7 jours par semaine.

Pourquoi utiliser le chatbot ?

L’objectif est de sensibiliser les citoyens à certains aspects du droit matrimonial et de mettre en avant certains points d’attention.  

Attention, cet assistant virtuel est programmé pour conseiller les citoyens sur divers aspects des régimes matrimoniaux ; il apporte une première réponse aux questions fréquentes qu’ils se posent. Mais, pour répondre à des aspects très précis liés à leur situation personnelle, il faut toujours consulter un notaire. En fonction des questions formulées, les internautes sont dès lors encouragés à prendre contact avec une étude notariale.

Intérêt ?

En prenant les dispositions nécessaires et adéquates avant ou pendant le mariage, les citoyens éviteront beaucoup de problèmes lors du décès de leur conjoint ou si le mariage tournait mal.

Le chatbot incite les (futurs) mariés à réfléchir aux différentes possibilités afin de faire un choix en connaissance de cause de leur régime matrimonial.

De plus, ce chatbot est totalement à jour. Le 1er septembre, la loi sur les régimes matrimoniaux et la loi sur les successions ont été radicalement modifiées. L’assistant virtuel de Notaire.be a été développé précisément à la lumière de ces réformes importantes.

Des liens sont également intégrés au chatbot et renvoient les visiteurs vers des applications, des brochures et des infofiches de notaire.be contenant plus d’informations sur les différents régimes matrimoniaux.

Découvrez notre chatbot ici

Source: Fednot

8 novembre 2018

Vous voulez protéger vos enfants ? Découvrez en images, à l'aide de l'exemple de Luc et Claire, à quoi vous devez être attentif !

Source: Fednot

 

Constant Jules JONNIAUX
Notaire

constant.jonniaux(plaats the 'at' sign hier)belnot.be
Tel. 065/62.04.33
Fax 065/62.39.49

Josiane GUERIT
Collaboratrice

Olivier MYANT
Collaborateur

Annie DE KEYZER
Collaboratrice

Arnaud DEPAUW
Collaborateur

Laurence HANTON
Collaboratrice

Astrid CANTINEAUX
Collaboratrice

Thibaut COCHEZ
Collaborateur

Jean-Philippe DEGALLAIX
Collaborateur

Jonathan LIEGEOIS
Collaborateur

 

JONNIAUX, Constant

Rue de Ville 15
7322 Pommeroeul
Tel. (065) 62.04.33
Fax. (065) 62.39.49

LDE
TVA BE 0850775122
RPM Mons-Charleroi division Tournai
Assurances du Notariat scrl

 

Périodes de congé